Tribunes

Exploitation sexuelle - Une menace qui s'étend

couverture rapport mondial n°3Aux quatre coins du monde, les exploiteurs ont le même visage : à la recherche de proies faciles, ils chassent les personnes vulnérables toujours plus jeunes.
Aux quatre coins du monde, les personnes exploitées ont le même quotidien : la stigmatisation, les violences sexuelles, les conditions de vie précaires, les maladies sexuellement transmissibles, un accès difficile aux services de santé.
La première édition du Rapport mondial offrait un panorama de 24 pays de tous les continents, la deuxième proposait un tour d'horizon de 54 pays. Dans la troisième édition du Rapport, on trouvera un panorama détaillé de la situation de 66 pays et l'analyse de 11 thèmes d'actualité, mettant ainsi en évidence la dimension internationale du phénomène.

pdf-iconCommuniqué de presse

Tous les pays sont touchés. Dans ce nouveau Rapport, la Fondation Scelles s'attache à dénoncer l'exploitation sexuelle en particulier dans des pays en voie de développement où l'information n'est pas facile d'accès, comme notamment au Rwanda, en Birmanie, au Venezuela, au Népal...
Internet participe cette la mondialisation et au perfectionnement des réseaux criminels en mettant en contact les futures victimes exploitées avec les exploiteurs sexuels (comme le démontre le chapitre « Cybertraite et cyberproxénétisme »).
La volonté politique d'enrayer ce mouvement existe même si elle diffère d'un pays à l'autre, mais la crise économique, par une réduction des budgets consacrés aux politiques sociales, vient accentuer ce développement : on voit se développer une prostitution du désespoir.
Par ailleurs, dans de nombreux pays, la corruption des milieux judiciaires et policiers participe à la traite au lieu de la combattre. A qui profite cette exploitation sexuelle ? En aucun cas aux personnes exploitées, qui en plus d'être victimes de violences sexuelles, peuvent être redevables d'une dette qui s'éternise.
Le Rapport mondial est un outil d'information non seulement sur les réalités de l'exploitation sexuelle, dans toutes ses dimensions, mais également sur les moyens de lutte mis en œuvre par les pays.
A cette description nécessaire s'ajoute un éclairage critique, sous la forme d'une série d'articles, qui mettent en perspective les grands sujets dont « Sexe et pouvoir » en référence, entre autres, aux affaires de Dominique Strauss-Kahn et Silvio Berlusconi, « Presse et prostitution » avec une analyse critique de la vision des médias ou encore « Marchés criminels » pour dénoncer la marchandisation du corps humain et ses profits financiers...
Cette dernière édition, réalisée sous la direction d'Yves Charpenel, est le résultat du travail d'équipe de chercheurs internationaux, de personnalités venues de formations diverses et de professionnels de terrain. Le Rapport mondial de la Fondation Scelles s'inscrit pleinement dans le débat actuel.

 

« Exploitation sexuelle - Une menace qui s'étend », éditions Economica, 628 pages, 27 euros. Disponible sur economica.fr / amazon.fr / fnac.com et en librairies

@Fond_Scelles

La Fondation Scelles dans la presse

  • (ES - Milenio) El ser humano no está a la venta
    El periodismo necesita inversión. Comparte este artículo utilizando los íconos que aparecen en la página. La reproducción de este contenido sin autorización previa está prohibida.
    El periodismo necesita inversión. Comparte este artículo utilizando los íconos que aparecen en la página. La reproducción de este contenido sin autorización previa está prohibida.