News
Espace presse

l'économie en danger : les circuits de l'argent sale, l'argent criminel de la traite

affiche colloque 24maiColloque Sous le haut parrainage de Madame Chantal JOUANNO Sénatrice de Paris, La Fondation SCELLES et son Président, Monsieur Yves CHARPENEL, Premier Avocat Général près la Cour de Cassation, sont heureux de vous convier au colloque qui aura lieu le vendredi 24 mai 2013 de 8 heures 30 à 13 heures au Palais du Luxembourg, salle Monnerville, 26 rue de Vaugirard, Paris 6ème.

 

Inscriptions par mail avant le 20 mai 2013 - Programme

Cette manifestation est construite sur le thème de l'argent criminel de la traite. Elle livrera une perspective des circuits de l'argent sale et des dangers qu'ils présentent pour l'économie.

Interventions de M. Jean-Marc SOUVIRA, Directeur de l'OCRGDF, M. Jean-Baptiste CARPENTIER, Directeur de TRACFIN, Mme Catherine MINARD, Directrice des Affaires Internationales au MEDEF, Mme Elisabeth PELSEZ, Directrice de l'AGRASC.

 

La pertinence de la transparence

image11 pfLa sénatrice du Val-de-Marne Esther Benbassa (EÉLV) a publié sur son site le 6 février 2013 une liste d'associations auxquelles elle alloue des fonds cette année, au nom de la réserve parlementaire, dédiée au financement de « projets locaux ». Dans la présentation qui en est faite, l'accent est clairement mis sur le concept de transparence, comme l'illustre notamment le choix du titre (« Réserve parlementaire 2013 : solidarité, culture et transparence1 »).
La liste des divers groupes voit se côtoyer 7 associations subventionnées pour produire des ateliers ou des événements à vocation culturelle ; 3 pour mettre en place des colloques ou lieux de réunion ; 2 afin de créer des ateliers pour des groupes de femmes ; 1 pour une aide alimentaire aux plus démunis ; et enfin 1 pour le STRASS, le syndicat du travail sexuel. Ce mouvement, créé en 2009 lors des Assises de la prostitution à Paris, regroupe un ensemble d'individus exerçant majoritairement une activité prostitutionnelle, et militant pour la reconnaissance de celle-ci.

 

Abrogation du délit de racolage : premier pas ou duperie ?

image09 pfL'abrogation du délit de racolage passif par le sénat dans la soirée du 28 mars suscite bien plus de questions que de réponses au problème complexe de la prostitution dans notre pays, aujourd'hui.

Les débats ont bien montré que la précipitation dans laquelle a été votée la proposition de loi d'Esther Benbassa n'a aucune chance ni d'améliorer la situation des personnes prostituées, ni de décourager leur client, ni de compliquer la tâche de leur trafiquants.  lire suite

 

Prostitution et crime organisé : 2ème édition du rapport mondial.

couv rapport2La rédaction de ce second ouvrage sur l'exploitation sexuelle dans le monde s'est imposée, pour la Fondation Scelles, comme une nécessité.

En effet, ces derniers mois ont montré l'actualité accrue d'un authentique débat de société sur un fléau de plus en plus mondialisé, dont les manifestations sont de plus en plus diverses et dont les profits ne cessent de progresser.

Notre ambition est d'offrir à la réflexion de tous, des faits et des analyses largement actualisés, dont les sources patiemment établies, devraient permettre de s'approcher, au plus près, d'un phénomène trop souvent abordé superficiellement.

Le calendrier politique français sera, nous l'espérons, l'occasion d'ouvrir enfin un débat que les travaux de la Mission parlementaire de 2011, ont permis de poser sans concession.

Mais la question, qui sous-tend cet ouvrage, est bien celle d'un défi mondial que la prostitution moderne, de plus en plus soumise à la violence du crime organisé, impose à nos sociétés.

Celles-ci, à travers le monde, sont souvent tentées par le mirage d'une banalisation inspirée particulièrement par l'existence d'un véritable marché de l'exploitation sexuelle.

L'état des lieux, que vous découvrirez tout au long de ces pages, est le fruit du travail de dizaines de femmes et d'hommes qui ignorent le sens du mot résignation et n'ont eu d'autre vocation que de nourrir utilement un débat devenu incontournable.

La succession des pays qui y sont présentés et des thèmes qui y sont traités, offre ainsi le reflet d'une réalité bien loin des fantasmes et des faux-semblants auxquels elle est trop souvent réduite.

disponible sur external linkamazon.fr et external linkfnac.com

 

Une année charnière

yves charpenel editoLa Fondation Scelles se mobilise pour se donner les moyens de transformer ses projets en réalité.

2013 sera décidément une année charnière, car le combat abolitionniste a des rendez-vous qui peuvent être décisifs.

Les raisons d'espérer un recul de l'exploitation sexuelle sont illustrées par le constat d'un rassemblement sans précédent d'acteurs de toutes origines autour du refus de la banalisation de la traite des êtres humains.

L'organisation des prix de la Fondation Scelles va également montrer à quel point de jeunes talents sont capables de renouveler, avec les modes d'expression qui sont les leurs, l'importance des enjeux des valeurs que nous portons ensemble.

Pour reprendre le mot de Jean-Paul Costa, ancien président de la Cour européenne des droits de l'homme,« il ne s'agit pas seulement de défendre les droits de l'homme, mais de les développer ».

A l'appel de Bruxelles répond ainsi le message de Francis Huster qui a accepté le parrainage de nos prix.

Fidèle à sa vocation d'observatoire de l'exploitation sexuelle, la Fondation Scelles vient enfin de publier la deuxième édition de son état des lieux mondial, fruit d'un travail exemplaire auquel tous ses membres ont contribué.

Sa version anglaise, disponible prochainement, sera, nous l'espérons, un puissant facteur de diffusion de nos messages.

 

The Scelles Foundation in the press

  • (ES - Milenio) El ser humano no está a la venta
    El periodismo necesita inversión. Comparte este artículo utilizando los íconos que aparecen en la página. La reproducción de este contenido sin autorización previa está prohibida.
    El periodismo necesita inversión. Comparte este artículo utilizando los íconos que aparecen en la página. La reproducción de este contenido sin autorización previa está prohibida.