Qui sont les clients ?
Contact - Espace presse - Tribunes

Qui sont les clients ?

 

Profil

le client : monsieur tout le monde ?Différentes études se sont interrogées sur la possibilité d'établir un profil type du client de la prostitution. Les conclusions ont toutes été les mêmes : IL N'Y EN A PAS !!! Les clients de la prostitution sont de toutes situations familiales, de tous niveaux d'études, de professions et niveaux de revenus les plus divers. Si les personnes prostituées sont en majorité des femmes, la plupart des études montrent qu'à l'inverse, l'immense majorité des clients de la prostitution sont des hommes.

 

Il existe au moins deux groupes d'hommes qui ont recours à des services sexuels : ceux qui ne le font qu'occasionnellement et ceux qui ont des rapports fréquents avec des prostituées. Cette dernière catégorie comprend des hommes qui pour des périodes plus ou moins longues de leur vie d'adulte, se rendent chez des prostituées de façon régulière.

D'autre types de clients existent bien qu'ils soient moins nombreux : des clients recherchant des hommes, ces derniers pouvant être des travestis ; des clients-femmes, de tout âge, et financièrement aisées qui payent les services d'hommes prostitués.

La situation en France

la situation en FranceEn France, le client est toujours anonyme, toujours invisible, toujours dans l'ombre, toujours libre également. Au regard de la loi, pénalement parlant , les clients n'existent pas. Il faut rappeler qu'en France, le client de prostitué adulte n'est pas puni, seuls sont inquiétés les clients de prostitué(e) mineur(e) ou de personnes en situation de particulière vulnérabilité (enceintes ou handicapées). les clients de prostitué(e) mineur(e) de 15 à 18 ans risquent jusqu'à trois ans d'emprisonnement et une amende de 45 000 €  ; les clients de prostitué(e) mineur(e) de moins de quinze ans risquent sept ans d'emprisonnement et une amende de 100 000 €. Enfin les clients de personnes vulnérables risquent une amende 3750 € et jusqu'à trois ans d'emprisonnement.

Mondialisation

Pas un continent n’est épargné : Budapest, Riga et Kiev sont devenus des destinations du tourisme sexuel au même titre que Bangkok, Goa ou Manille. Et toutes les occasions sont bonnes : salons professionnels, événements sportifs.... En 2011, le Superbowl américain a provoqué une augmentation d’environ 136% du nombre des annonces de prostitution sur un site internet bien connu ! Et, lors du salon annuel des entrepreneurs maritimes de Hambourg, l’offre de prostitution (tout comme les tarifs horaires des chambres d’hôtels) est doublée…

Certains sites internet de clients de la prostitution comptent plusieurs centaines de milliers d'abonnés mettant en commun des informations de clients en Europe, classées par pays et par ville faisant l'apologie de l'exploitation sexuelle, narrant leurs expériences et évaluant les prestations des personnes prostituées.

 

Si l'industrie du sexe se porte bien, c'est grâce aux clients. Beaucoup de pays, même ceux qui ont légalisé la prostitution, reconnaissent que c'est la demande qui crée l'offre et que le client est le premier acteur et responsable de ce système. Aujourd'hui, même si l'on est encore loin d'une prise de conscience collective, le rôle déterminant joué par le client est reconnu et sanctionné par la loi dans plusieurs pays européens.

 

@Fond_Scelles

La Fondation Scelles dans la presse

  • (ES - Milenio) El ser humano no está a la venta
    El periodismo necesita inversión. Comparte este artículo utilizando los íconos que aparecen en la página. La reproducción de este contenido sin autorización previa está prohibida.
    El periodismo necesita inversión. Comparte este artículo utilizando los íconos que aparecen en la página. La reproducción de este contenido sin autorización previa está prohibida.